Un médecin retraité devient un pratiquant de Dafa

Je suis un médecin retraité. Certains de mes parents éloignés, qui pratiquent le Falun Dafa (également appelé Falun Gong), m’ont parlé de Dafa lors de rassemblements de vacances, disant qu’il avait un effet bénéfique et que les pratiquants jouissaient d’une bonne santé. Ils ont dit que de nombreuses maladies difficiles à guérir, qui ne peuvent pas être soignées par les médecins, peuvent être guéries en pratiquant Dafa. Je ne les ai pas crus et j’ai demandé : " Si c’est le cas, pourquoi avons-nous besoin d’hôpitaux ? " J’ai réfuté ce qu’ils disaient en utilisant de nombreux arguments. Comment la pratique d’exercices pourrait-elle guérir les maladies ? À mon avis, leur croyance était simplement l’ignorance des personnes âgées.


Émerveillé par le spectacle Shen Yun
Plus tard, un autre membre de la famille a commencé à pratiquer le Falun Gong, et j'étais agacé chaque fois qu’elle m’en parlait. Dans le passé, quand nous avions un conflit, nous tombions dans une sorte de guerre froide. Nos relations étaient tendues, et il y avait un obstacle insurmontable entre nous. Cependant, après qu’elle soit devenue une pratiquante du Falun gong, lorsqu’un conflit survenait, peut importe à quel point j’étais acharné et féroce, elle répondait avec un sourire, comme si rien de mal n’était jamais arrivé. Elle ne me traitait plus avec froideur comme elle le faisait auparavant. Progressivement, j’ai cessé de la traiter odieusement lorsqu’elle parlait de cultiver Dafa.


Elle m'a montré un DVD d'un spectacle de Shen Yun. La pureté des chants et des danses sur scène étaient rafraîchissants. Ce qui m'a encore plus surpris, c'est que le célèbre chanteur Guan Guimin était dans le spectacle. Elle a déclaré : "Les artistes sont tous des pratiquants de Dafa, et beaucoup de disciples de Dafa à l'étranger sont des élites de la Chine, y compris des médecins et des scientifiques diplômés d'universités prestigieuses". J'ai fait cru ce qu'elle disait, car seules des personnes exceptionnelles peuvent créer des spectacles d'une telle qualité.


Plus tard, mon parent m'a donné un livre intitulé Falun Gong et m'a dit sincèrement : "Le PCC [Parti communiste chinois] aime raconter des mensonges et créer des mouvements politiques pour persécuter divers groupes de personnes. Les livres de Dafa ont été traduits en 40 langues. Des personnes de différentes origines culturelles et de différentes races pratiquent le Falun Gong. Le niveau de vie et la santé des gens dans les pays occidentaux sont bien meilleurs que les nôtres. Ils ne sont pas idiots et ils trouvent que le Falun Gong les aide physiquement et mentalement. Lis le livre et voie par toi-même ce qu'est le Falun Gong".


J'ai pris le livre sans rien dire, et j’ai passé à peu près une semaine à le lire. J’avais le sentiment que le contenu expliquait beaucoup de phénomènes surnaturels en utilisant des principes scientifiques. Mais il s’agissait plutôt de principes sur la façon d’être une bonne personne, pourquoi vous devriez être une bonne personne et les avantages d’être une bonne personne. Le livre a répondu à de nombreuses questions que je me posais depuis longtemps.


Je souffrais de diabète, d’arthrite et d’insomnie en raison de conflits familiaux à long terme et de stress au travail. J’étais incapable de m’endormir le soir, ce qui générait un épuisement physique et mental. Je somnolais souvent pendant la journée et manquais d’énergie. Mais je n’osais pas prendre de somnifères, car je savais qu’ils avaient de graves effets secondaires, qu’ils ne faisaient que mettre les gens dans un sommeil léger et qu’ils pouvaient créer une dépendance. Afin de contrôler ma glycémie, je prenais des médicaments, mais les effets secondaires étaient très graves et me rendaient sujet à l’hypoglycémie et à la diarrhée. Alors j’ai gardé quelques bonbons dans ma poche au cas où mon taux de sucre dans le sang tomberait trop bas. Cependant, la diarrhée était difficile à contrôler. À plusieurs reprises, lorsque je me promenais dehors, je devais trouver rapidement des toilettes, ce qui était assez gênant.


Ma santé s’améliore considérablement après avoir lu Falun Gong
La nuit où j’ai terminé la lecture de Falun Gong, j’ai dormi d’un sommeil profond et je me suis senti plein d’énergie le jour suivant. Je me souviens encore de ce que j’ai ressenti. En tant que médecin, je savais que c’était un effet qui ne pouvait pas être obtenu par les médicaments. Je me suis senti reconnaissant envers Maître Li, le fondateur du Falun Gong. De plus, même la personne la plus compétente ne pouvait pas enseigner les profonds principes que le Maître enseignait


J’avais l’habitude de me réveiller au milieu de la nuit et je ne pouvais pas me rendormir. Après avoir lu Falun Gong, à chaque fois que je me réveillais, je méditais. Mes jambes et mes articulations étaient rigides alors je devais m’exercer et appuyer sur mes jambes pendant une demi-heure avant de pouvoir croiser une jambe sur l’autre. Après m’être assis, j’ai dit : " Dafa est bon, Maître Li Hongzhi est grand. "


J’ai médité jusqu’à ce que mes jambes deviennent douloureuses et que je ne puisse rester dans cette position plus longtemps. Puis je me suis recouché et j’ai dormi. J’ai bien dormi.


Ma parente m’a fourni la musique des exercices et les vidéos du Maître enseignant les exercices. Elle m’a également donné le livre Zhuan Falun et m’a patiemment enseigné les exercices du Falun Gong. Alors j’ai commencé à faire les cinq exercices.


Environ un mois plus tard, mon taux de sucre dans le sang a chuté. En raison de la piètre qualité de mon éveil, j’ai continué à prendre des médicaments jusqu’à ce qu’un soir, juste avant d’aller me coucher, je me suis rendu compte que je n’avais pas pris de médicament ce jour-là. J’ai été choqué et je me suis demandé : " Comment ai-je pu oublier une chose aussi importante ? " Puis j’ai pensé : " Aujourd’hui est passé et bien que je n’ai pris aucune pilule, je ne me suis pas senti mal ni anormal. Me suis-je remis de la maladie ?" Je me suis dit qu’il fallait l’oublier, aller dormir, et vérifier mon taux de sucre le lendemain matin.


Le lendemain, j’ai constaté que mon taux de sucre dans le sang était normal. J’avais du mal à croire que c’était vrai, car je savais que les traitements médicaux ne pouvaient pas guérir le diabète. Mes proches m’avaient parlé de personnes atteintes de maladies en phase terminale qui se rétablissaient grâce à la pratique du Falun Dafa. J’avais pensé que c’était une ineptie et impossible ; mais ça m’est arrivé.


La joie dans mon cœur était au-delà des mots. J’ai immédiatement arrêté de prendre les médicaments. Au bout d’un moment, j’ai vérifié mon taux de sucre dans le sang et il était toujours normal, et il est resté normal après plusieurs vérifications consécutives. J’ai jeté les pilules que je prenais. Plus de dix ans ont passé, et ma glycémie est normale lorsqu’elle est contrôlée lors de mon examen médical annuel.


J’avais de l’arthrite dégénérative au genou droit, ce qui limitait ma mobilité. Quand elle s’est accentuée, je devais descendre les escaliers très lentement et prudemment. Après avoir pratiqué Dafa, cela aussi a disparu, je ne ressens plus beaucoup d’inconfort. Je gravis les montagnes et monte les escaliers comme je le faisais quand j’étais jeune.


" Je ne pensais pas qu’un livre pouvait vous changer "
J’avais toujours été têtu, vaniteux, et ne pouvais pas accepter la critique. Je devenais furieux si quelqu’un me critiquait. Je trouvais très difficile de maîtriser mon caractère. Alors, j’étais souvent en conflit avec les membres de ma famille, et les relations tendues me rendaient triste. Je voulais changer et j’ai essayé, mais je ne pouvais pas me contrôler quand ma colère éclatait. J’étais déçu et pensais : " C’est comme ça que je suis ; il est impossible de changer ma nature et ma personnalité. "


Après avoir lu Zhuan Falun, les principes dans le livre ont élargi mes horizons et enrichi mon esprit. J’ai vu mon entêtement et mon étroitesse d’esprit, et j’ai réalisé que j’étais très égoïste. Par la suite, j’ai gardé à l’esprit que le Maître nous a dit de toujours regarder à l’intérieur pour nous améliorer quand nous rencontrons des conflits. Après cela, Chaque fois que j’étais sur le point de perdre mon sang-froid ou que je me sentais blessé par les autres, les mots Vérité – Bonté – Patience apparaissaient dans mon esprit. Je suis si heureux d’avoir enfin appris à maîtriser mon caractère.


Bien que je n’ai pas encore réussi dans de nombreux cas, après m’être calmé et avoir pris Zhuan Falun, chaque phrase semblait répondre à mon problème. C’était comme si quelqu’un qui me connaissait bien se tenait devant moi, me parlait, et me faisait remarquer mes défauts avec un amour qui dépasse celui des parents et des professeurs ; me convainquant. J’ai appris à réfléchir sur moi-même selon le principe que le Maître enseigne dans Zhuan Falun. J’ai progressivement appris à prendre du recul face aux conflits. Depuis lors, mes relations interpersonnelles se sont beaucoup améliorées et les tensions dans mon corps et mon esprit ont été soulagées.


Ma femme m’a dit : " Je me suis querellée et battue avec toi la plus grande partie de ma vie. Tu ne m’as jamais présenté d’excuses ni admis une faute. Je ne pensais pas qu’un livre pourrait te changer à ce point. " Falun Dafa m’a fait comprendre que je devais me conduire selon le principe de Vérité – Bonté – Patience, et il a purifié ma vie, mes pensées et mon âme.


C’est une bénédiction, et la plus grande chance de ma vie d’avoir obtenu Dafa. Je connais Falun Dafa depuis 20 ans. Pendant les dix premières années, mon attitude envers Dafa est passée du dégoût et de la résistance à la compréhension et à l’éloge de Dafa. Au cours des dix dernières années, j’ai tiré d’immenses avantages d’accepter Dafa et de cultiver en Dafa.


https://en.minghui.org/html/articles/2020/8/16/186376.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.