Après avoir lu " Les harceleurs deviennent les premiers à entendre la vérité "

En considérant les choses d’un point de vue différent, lorsque les autorités envoient quelqu’un harceler un pratiquant de Falun Gong, c’est offrir à ce dernier une occasion de sauver le harceleur. Et cela donne également au pratiquant une occasion d’élever son xinxing .


Il s’agit de sauver les gens avec sagesse. Prenons un des programmes de Shen Yun d’il y a quelques années, lorsque le moine Jigong a fait semblant d’enlever une mariée pour sauver les gens du village.


Le Parti communiste chinois a récemment lancé une campagne appelée " Plan Zéro ", un effort concerté visant à forcer chaque pratiquant figurant sur la liste noire du Parti communiste chinois (PCC) à renoncer à Falun Gong ; chaque pratiquant sur cette liste doit faire un choix entre continuer à se cultiver ou abandonner la pratique.


Un compagnon de pratique m’a raconté l’histoire d’un couple de personnes âgées de la province de Heilongjiang voici plusieurs années. Le couple pratiquait le Falun Gong avant 1999, mais ils ont cessé de pratiquer dès le début de la persécution. Néanmoins, leur gouvernement local a envoyé trois groupes de personnes les harceler un jour de 2008. La troisième fois que le vieil homme a ouvert la porte à un harceleur, il était tellement en colère qu'il a oublié d’avoir peur.


Il a élevé la voix et a défié le harceleur : " Tout le monde, y compris le gouvernement, disait que le Falun Gong est bon, donc nous l’avons pratiqué. Nous avons été timorés et avons cessé de le pratiquer alors même qu'il s'agissait d'une bonne pratique. Le vieil homme a continué : " Cela fait huit ans que nous avons cessé de le pratiquer, mais je dois encore signer une garantie ? Voulez-vous dire que si je fais le contraire et que je pratique à nouveau, alors je n’ai pas besoin de signer de garantie? Maintenant, je vous le dis, nous allons recommencer à pratiquer le Falun Gong dès demain. "


Et le couple a effectivement recommencé à pratiquer le Falun Gong depuis lors.


Le " Plan Zéro" était également populaire il y a plusieurs mois lorsque la pandémie était endémique en Chine. Tout pays, groupe ou personne proche du PCC attirera le virus. Le sage a déclaré qu'il s'agit du " virus du PCC. " Pour rester sain et sauf durant la pandémie, il est nécessaire de quitter le PCC et ses organisations affiliées.


Les États-Unis ont annoncé une nouvelle politique selon laquelle aucun membre du PCC ne sera autorisé à entrer dans le pays et ceux déjà installés aux États-Unis seront expulsés. N’est-ce pas un autre type de campagne " Plan Zéro " ?


Cela a certainement le même effet d'obliger les gens à choisir leur camp parce que nous avons vu beaucoup de Chinois vivant en Amérique annoncer ouvertement leur retrait du PCC sur le site de The Epoch Times.


Version anglaise disponible à :
https://en.minghui.org/html/articles/2020/11/20/188345.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.