Se joindre à la parade à Vienne

Après avoir rejoint le Tian Guo Marching Band en 2016 j’ai dû passer un test de deuxième niveau avant de pouvoir participer à des défilés. Cependant, depuis l’automne dernier je n’avais pas beaucoup joué de mon instrument, car j’étais très occupé avec un projet de média de Dafa. Cette année, en raison de la pandémie du virus du Parti communiste chinois (PCC), je pensais qu’il n’y aurait pas de si tôt de défilé. Et ainsi, j’ai formé la notion qu’il n’était pas nécessaire de pratiquer.


Cependant, le coordinateur de l’orchestre a annoncé qu’il y allait avoir un défilé à Prague en juillet. J’ai commencé à pratiquer plus fréquemment mais il n’y avait pas assez de temps pour que je puissse progresser suffisamment pour passer le test. Je me suis dit que je devais m’entraîner dur pour pouvoir participer au prochain défilé. Fin août, le groupe a annoncé qu’il y avait un défilé à Vienne. Cependant, je n’avais toujours aucune confiance en ma capacité de jouer, et je ne voulais pas passer le test. J’avais peur d’échouer, et je voulais me protéger.


Alors un compagnon de pratique m’a demandé pourquoi je n’avais pas joué dans le défilé à Prague et m’a encouragé à passer le test. Je savais que c’était un rappel du Maître, j’ai passé le test et je l’ai réussi, mais j’hésitais encore à aller à Vienne, des limitations de voyage étant toujours en vigueur entre la Finlande et L’Autriche. Je devrais me mettre 14 jours en quarantaine après le retour de Vienne, ce qui signifiait prendre un congé de mon travail. J’envisageais d’utiliser les vacances de l’année suivante pour rendre visite à ma famille au Vietnam. Donc, j’ai eu des pensées négatives comme, “Cela vaut-il le coup?”. En outre, je venais de commencer un nouveau travail depuis un mois, et j’avais peur de ne pas être capable d’atteindre l’objectif des ventes si je prenais un congé.


Peu après un autre pratiquant m’a demandé si j’allais à Vienne. C’était comme un autre rappel. J’ai pris conscience que je devais y aller, mais je ne pouvais toujours pas décider quoi faire. Le lendemain quelque chose s’est produit qui m’a réellement aidé à me décider.


Alors que je rentrais du travail, j’ai senti que toute notre ville était pleine de facteurs négatifs. Dans les lieux publics, personne ne tenait la porte à personne tant les gens avaient peur de contracter le virus. Tout le monde regardait les choses avec de la suspicion dans les yeux. J’ai eu une réflexion plus profonde dans le train, “Tous les gens ici sont empoisonnés par le PCC. Que suis-je supposé faire ici ? Que devrais-je faire ?”


Le Maître a dit :

    “Clarifier la vérité, sauver les êtres, voilà ce que tu dois faire, en dehors de tout cela il n’y rien que tu doives faire, il n’y a rien que tu doives faire dans ce monde. Ce sont ces choses-là que tu dois faire, mais certaines personnes prennent avec légèreté le fait d’être soi-même en train de cultiver et pratiquer, et accordent de l’importance aux choses ordinaires, pour vous, n’est-ce pas dévier du chemin de xiulian d’un disciple de Dafa ? ”(“ Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2015”)


Des larmes ont rempli mes yeux et j’ai senti la compassion du Maître. Même si j’avais beaucoup de lacunes dans ma cultivation, le Maître continue à me donner des opportunités de progresser. J’ai décidé de jouer dans le défilé de Vienne quoi qu’il arrive.


Plus tard, ce jour-là j’ai reçu de bonnes nouvelles. Trois clients potentiels voulaient prendre rendez-vous avec nous. L’un d’eux a passé une commande très généreuse sans aucune incitation de notre part. Mes collègues de travail ont tous pensé que c’était incroyable. Nous n’avions pas fait beaucoup d’effort et avons facilement dépassé nos propres objectifs de vente. Je savais que le Maître m’aidait, et j’étais tellement reconnaissant pour l’encouragement du Maître.


Le Maître a dit :
“Si ta pensée droite est forte les divinités pourront t’aider. Si ta pensée droite n’est pas correcte, tu ne pourras rien faire.”(“Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016” )


J’ai pris conscience de l’importance de garder une pensée droite s'agissant d’éveiller la conscience des êtres. Je suis vraiment reconnaissant pour la compassion du Maître. Je tiens aussi à remercier les compagnons de pratique pour leurs encouragements. Sans une telle aide je n’aurais pas pu participer au défilé de cette année.


https://en.minghui.org/html/articles/2020/12/4/188586.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.