Nouvelle-Zélande : Les pratiquants de Falun Dafa invités à faire une allocution lors de la fête communautaire de Noël

Les pratiquants de Falun Dafa ont été invités à prendre la parole lors de la fête communautaire de Noël annuelle organisée par le conseil multiculturel de Whanganui, le 3 décembre 2020. Une pratiquante a parlé de l’authentique culture traditionnelle chinoise, qui est vaste et profonde. Elle a expliqué comment le PCC (Parti communiste chinois) a détruit cette ancienne culture et la croyance des gens dans le divin.


À l’aide d’un projecteur et de clips vidéo, elle a détaillé la destruction systématique de la véritable culture chinoise par le PCC. De nombreux membres du public ont posé des questions lors de sa présentation donnant à réfléchir. Ils ont exprimé leurs craintes concernant la pénétration du PCC en Nouvelle-Zélande et la menace que représente le communisme pour une démocratie. Les pratiquants ont répondu à leurs questions et partagé leurs réflexions. Après la présentation tout le monde a apprécié de dîner ensemble et le père Noël a apporté des cadeaux aux enfants.


Une pratiquante fait une allocution à la fête communautaire annuelle de Noël à Whanganui le 3 décembre 2020


Pushpa, présidente du conseil multiculturel, a dit qu’elle était profondément touchée par la présentation des pratiquants : “Nous n’avons jamais su que la Chine avait une histoire si splendide de divinité et de croyance au divin. Chacun de nous devrait le savoir et nous devons répandre la vérité pour empêcher le communisme d’engloutir le monde.”

Pushpa, présidente du conseil multiculturel


Anna, militante locale des droits de l'homme et présidente d'une organisation caritative, a été choquée par ce qu'elle a appris. Elle a déclaré : "Si vous ne saviez pas ce qu'était la Chine avant le communisme, il est impossible de comprendre vraiment à quel point le PCC est mauvais. Ce soir, je vois les sinistres intentions du communisme et la menace que le PCC fait peser sur le monde à un niveau plus global". Elle espère organiser davantage d'activités et inviter des pratiquants à prendre la parole.


Anna, militante locale des droits humains et présidente d’une organisation caritative


M. Prasad, un général de l'armée indienne à la retraite, a déclaré qu'il admirait Falun Dafa. Après avoir appris que les pratiquants ne demandent pas d'argent pour enseigner la pratique et qu'ils ont répandu la vérité pendant plus de 20 ans, il a déclaré qu'il les admirait profondément. Il a déclaré : "Peu de gens sont prêts à faire cela. Les pratiquants de Falun Dafa sont la bénédiction de Dieu pour cet endroit". Avec sa femme, ils ont invité avec enthousiasme les pratiquants à venir prendre le thé chez eux et à leur en dire plus sur la Chine.


M. Prasad, un général de l’armée indienne à la retraite


De nombreux membres de l'auditoire ont dit que le discours de la pratiquante leur permettait de voir ce qui se passe réellement à un niveau plus élevé et plus profond. Plusieurs ont partagé la même opinion : Les gens oublient les valeurs traditionnelles de l'humanité ou se rebellent contre elles. Cela entraîne un désastre pour l'humanité. Après avoir écouté l'exposé, ils ont estimé que Dieu n'a pas oublié les gens, mais que les gens doivent faire des choix à ce tournant historique. Certains ont dit que face à la pandémie mondiale, les gens doivent réfléchir à ce qu'ils ont perdu.


Les pratiquants de Falun Dafa ont participé à la fête communautaire annuelle de Noël organisée par le conseil multiculturel de Whanganui, Nouvelle-Zélande.


Traduit de l’anglais :

https://en.minghui.org/html/articles/2020/12/11/188721.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.