La Commission exécutive du Congrès américain sur la Chine (CECC) a publié le 14 janvier 2021 son rapport annuel 2020 sur les Droits de l’Homme.

Dans son rapport annuel de 2020 sur les Droits de l’Homme publié le 14 janvier 2021, la Commission exécutive du Congrès américain sur la Chine déclare que le Parti communiste chinois (PCC) continue de persécuter le Falun Gong. En conséquence, la Commission recommande que les membres du Congrès et les fonctionnaires de l'administration américaine soulignent dans leur engagement avec le gouvernement chinois que les pratiquants de Falun Gong ont le droit de pratiquer librement leur foi en Chine.

Le rapport déclare, comme lors des années précédentes, que le PCC continue de détenir les pratiquants du Falun Gong et les soumet à des traitements brutaux. Au moins 774 pratiquants ont été condamnés en 2019. Du fait de la répression du gouvernement, il est difficile de déterminer le nombre de pratiquants du Falun Gong en Chine.


Le rapport de la CECC cite également un autre rapport du Département d’État américain qui dit que le PCC emploie « un appareil de sécurité extralégal dirigé par le Parti pour éliminer le Falun Gong » et d’autres groupes.


La CECC cite les chiffres de Minghui.org, lesquels indiquent que les violences commis par les autorités du PCC ont entraîné la mort de 96 pratiquants en 2019 et de 17 de plus dans le premier trimestre de 2020, avec le plus grand nombre de morts recensé dans les Provinces du Shandong, du Heilongjiang, du Liaoning et de Jilin situées au nord de la Chine.


Il met également en lumière des incidents de violations des libertés de religions contre les pratiquants documentés par Minghui.org, incluant détentions et arrestations, passages à tabacs, privations de sommeil, et d’autres formes de torture.


Le rapport cite un rapport de Minghui selon lequel entre janvier et avril 2020, 6 pratiquants sont morts des suites de tortures subies en garde en vue et 11 autres après avoir été libérés ou à la suite de mauvais traitements infligés par des agents de sécurité.


De plus, le rapport CECC inclut l’exemple de la pratiquante du Falun Gong Cui Fenglan " qui a été détenue en mai 2016, lorsqu’elle est allée récupérer des paquets qui selon les autorités contenaient des amulettes portant le motif relatif au Falun Gong ' Vérité, Bonté, Patience'".’ Les autorités ont harcelé de façon répétée ou puni Cui du fait de son adhésion au Falun Gong depuis que le gouvernement chinois a interdit le mouvement spirituel en 1999. Cui a été condamnée à 15 ans d’emprisonnement.


Le rapport cite aussi un autre cas rapporté par Minghui.org le 27 janvier 2020: le pratiquant de Falun Gong, Gong Fengqiang, a été amené dans un hôpital de quarantaine pour coronavirus du Heilongjiang pour dissimuler les preuves de violence en garde à vue qui l’ont laissé inconscient.


La CECC recommande aux membres du Congrès et aux responsables de l'administration américaine de "demander au gouvernement chinois de garantir à tous les citoyens la liberté de religion conformément à ses obligations internationales en matière de droits de l'homme et de souligner aux autorités chinoises que la liberté de religion comprend le droit d'adopter librement des croyances et de pratiquer des activités religieuses sans ingérence du gouvernement".


De manière plus spécifique, le rapport encourage également les membres du Congrès et les responsables de l’administration à souligner au gouvernement chinois que le droit à la liberté religieuse inclut le droit des pratiquants du Falun Gong de pratiquer librement leur foi à l’intérieur de la Chine.


La CECC encourage aussi les responsables américains à demander la libération des citoyens chinois confinés, détenus ou emprisonnés pour avoir poursuivi pacifiquement leurs croyances religieuses, et également celle des personnes confinées, détenues ou emprisonnées en raison de leur association avec ces personnes. La Commission déclare que l’Administration devrait utiliser les lois existantes pour tenir responsable les fonctionnaires du gouvernement chinois et autres personnes complices de graves entraves aux libertés religieuses.


Version anglaise disponible à:
https://en.minghui.org/html/articles/2021/1/17/189954.html
CECC Report: Falun Gong Practitioners Have the Right to Freely Practice Their Faith/a>

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.