Un vétéran de l'armée de l'air de la province du Jiangsu décède des suites d'un vraisemblable empoisonnement en prison

Un habitant de la ville de Lianyungang, dans la province du Jiangsu est décédé le 14 août 2018, deux mois après avoir été libéré de prison pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle et de méditation persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999.


En incinérant son corps, un employé du salon funéraire a remarqué que les cendres de M. Zhong Chongbin étaient noires. Lorsque sa famille a dit à l’employé qu'il venait de sortir de prison, ce dernier s'est arrêté de parler.

M. Zhong Chongbin

M. Zhong a été arrêté le 12 juin 2015, et plus tard condamné à trois ans pour avoir déposé une plainte pénale contre l'ancien dirigeant chinois Jiang Zemin, qui a ordonné la persécution du Falun Gong.


Alors qu'il purgeait une peine à la prison de Hongzehu, M. Zhong a contracté la tuberculose et a été mis en quarantaine. Pendant cette période, il a fait les exercices du Falun Gong et s'est rétabli. En apprenant que M. Zhong n'avait pris aucune des pilules que le médecin de la prison lui avait données, l'hôpital de la prison l'a réadmis le lendemain.


Un ami de M. Zhong qui connaissait sa situation a dit plus tard à sa famille qu'il avait perdu l'appétit peu après avoir été ramené à l'hôpital. C’était environ trois mois avant sa libération. Cet ami soupçonnait la prison d’avoir mis des drogues toxiques dans sa nourriture, ce qui pourrait aussi expliquer pourquoi ses cendres étaient noires.


La famille de M. Zhong a également confirmé qu'il n'avait jamais toussé ni ne s'était plaint d'aucun problème avec ses poumons après sa sortie de prison. Par contre il était incapable de manger et ses organes ont progressivement défailli. Pourtant, la prison a affirmé qu'il était mort de ne pas avoir pris de médicaments pour sa tuberculose - l'un des principaux mensonges que le régime communiste utilise pour attaquer et diaboliser le Falun Gong, à savoir que les pratiquants tombent malades ou meurent parce qu'ils refusent de se faire soigner ou de suivre les conseils des médecins.


M. Zhong était un vétéran de l'armée de l'air et auxiliaire juridique. Il a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1999, un mois avant le début de la persécution. Il a été arrêté et condamné à deux ans de travail forcé en janvier 2002. Peu de temps après sa libération, M. Zhong a été de nouveau arrêté en 2004 et condamné à quatre ans de prison.


Une semaine après sa condamnation en juin 2016, son épouse, Mme Xia Zhengyan, a également été arrêtée et condamnée à deux ans en mai 2018 pour la pratique du Falun Gong. M. Zhong est décédé alors qu'elle purgeait encore sa peine. Le fils du couple, aujourd'hui âgé de 18 ans, a grandi en étant témoin de leur persécution et a été profondément traumatisé.


Voir aussi :

16-Year-Old Boy Loses Father to Persecution of Falun Gong

Prisoner of Conscience Severely Ill with Tuberculosis, Family Seeks Medical Parole

Mr. Zhong Chongbin Still Detained for Suing Former Dictator Jiang Zemin for Breaking Up His Family

Lianyungang Police Arrest Practitioners for Attempting to Sue Former Dictator

Sisters-in-Law Sentenced to Prison for Their Faith


Version anglaise :
Jiangsu Province Air Force Veteran Dies from Possible Poisoning in Prison

Version chinoise :
江苏连云港仲崇宾疑被洪泽湖监狱毒杀

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.