Les 4 arts du lettré chinois

La cithare était l'instrument préféré des lettrés. (Image : Pixabay / CC0 1.0)


De nombreuses cultures anciennes avaient un ensemble de valeurs qui amorçaient des périodes spécifiques de la vie d'un individu - quand on entrait dans l'adolescence, quand on se mariait, quand on avait un enfant, quand on entrait dans l'âge moyen - à chaque étape, il fallait se montrer digne de cette étape. Il y avait des choses que vous deviez faire pour obtenir l'approbation du reste de la tribu, de la société ou de la famille. Dans la société moderne, ces rituels nous manquent cruellement et cela pourrait être l'une des raisons des foyers brisés sans père, des hommes adultes assis dans la cave de leurs parents et jouant à des jeux vidéo, des adultes fuyant leurs responsabilités et des expressions immatures d'émotions incontrôlées.


Des Spartiates et des Grecs aux Indiens et aux Européens, chaque culture avait sa version des acquis propres à chaque âge. On vous accordait le respect dû à votre âge à condition que vous ayez appris les savoir-faire et accompli des exploits. Alors que les races guerrières avaient leurs critères, un érudit de la Chine ancienne devait prouver sa valeur dans quatre arts : La musique, la stratégie, la calligraphie et la peinture. Voyons pourquoi ces arts étaient considérés comme importants.


Musique (Qin)

On attendait du jeune homme qu’il soit compétent en musique. Plus précisément, le guqin (cithare). Découverte il y a environ 3 000 ans, la cithare est un instrument à sept cordes dont la musique était incluse dans l'une des pièces contenues dans le vaisseau spatial Voyager. Destiné à communiquer les sentiments les plus profonds, le qin était un instrument très apprécié des anciens sages, dont Confucius. Il est considéré comme l'instrument le plus prestigieux en Chine, capable d'améliorer la qualité de vie, d'accroître l'apprentissage et de cultiver la moralité.


Stratégie (Qi)

La stratégie fait référence à la maîtrise du jeu de Go (Weiqi). Selon une légende, le Go a été inventé par l'empereur Yao en 2000 avant J.-C. pour éduquer son fils. Confucius était un grand adepte de ce jeu. Au Go, les joueurs placent à tour de rôle leurs pierres noires et blanches sur un plateau quadrillé de 19×19 pouces.

Avec ses innombrables possibilités, le Go était le passe-temps favori des intellectuels. (Image : Pixabay / CC0 1.0)

Pour bien jouer au Go, il faut posséder un esprit incroyablement animé et une forte volonté. Le go s'apprend mieux quand on est jeune, et de nombreuses écoles chinoises et asiatiques l'enseignent dans le cadre de leur programme d'études. Depuis, l'intérêt s'est répandu et des joueurs d'Amérique du Sud et d'Afrique se joignent maintenant à la partie. Le Go est un jeu éducatif, intense et très varié, offrant une myriade de possibilités, au point que l'on dit qu'il n'y a pas deux jeux de Go identiques. Comme le Go exige du joueur une discipline mentale et une mentalité de combattant, la cour impériale a utilisé ce jeu pour mesurer la force intellectuelle d'un érudit.


Calligraphie (Shu)

La calligraphie s'apparentait à un curriculum vitae pour les anciens candidats à la cour impériale chinoise ; les examinateurs jugeaient le caractère, le raffinement, le vécu et la personnalité d'une personne à partir de son travail écrit. Se plonger dans la calligraphie était courant pour les érudits ; c'était comme la pratique du qigong avec des mouvements lents et concentrés. Ainsi, les anciens calligraphes étaient réputés pour avoir eu une longue vie. La calligraphie nécessite une bonne organisation, car un simple doute pendant l'exécution du trait entraîne une marque noire. Une fois prêt, le trait doit être fait avec une certaine conviction. Les qualités tirées de la calligraphie étaient très appréciées par la cour royale et par les gens du commun.


Les traits sur le papier représentent le moi intérieur de la personne. (Image : Pixabay / CC0 1.0)

Peinture (Hua)

Considérée par certains comme la plus grande manifestation de la créativité individuelle, la peinture chinoise était généralement réalisée sur du papier de riz blanc simple avec de l'encre noire ou colorée et indiquait la maîtrise de l'art des lignes par le peintre. "Dans la peinture chinoise de paysage (Shan Shui), les couleurs représentent les cinq éléments qui composent l'univers et les directions de la boussole", extrait de The Making and Essence of Chinese Paintings. Contrairement à la peinture occidentale, la peinture chinoise ne s'est jamais souciée de l'exactitude de la représentation. Ils estimaient que l'artiste doit être une personne cultivée et que seuls de tels individus sont capables de produire des œuvres dignes de reconnaissance.


Un artiste-chercheur tente de transmettre un message philosophique profond à travers sa peinture, et de révéler une réalité qu'il a acquise grâce à une poursuite rigoureuse de la vérité. Contrairement aux "artistes" modernes qui présentent comme chef-d'œuvre une poubelle ou un ballon collé au mur, les artistes chinois de l'Antiquité ont créé de l'art pour que l'homme, en voyant la création, s'améliore, ce qui, à son tour, améliore l'état de la société et de la nation. Ils avaient de grandes ambitions et des exigences similaires pour être peintre.


Les érudits ont été pourchassés pendant la révolution culturelle. Ils ont été torturés, assassinés et leurs œuvres ont été détruites. Le riche héritage a été brûlé par les communistes. Aujourd'hui, au nom de Confucius, ces mêmes communistes espionnent sur des terres étrangères.


Si vous pensez que la vie est plus qu'une simple recherche d’accumulation et de consommation, alors il serait bon de considérer les beaux-arts de l’érudit de la Chine ancienne. C'est une noble quête qui devrait être remise à la mode. Les arts traditionnels, avec leur abondance de beauté et de sens, nous séparent de notre côté sauvage et nous affinent pour développer des attributs plus spirituels.


Traduit de l'anglais :
https://visiontimes.com/2020/06/17/the-4-arts-of-the-chinese-scholar2.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.