Condamnations de la persécution à Helsinki : " C’est un génocide !"

"Nos organes ne peuvent pas être prélevés. C'est trop terrible. Une telle chose ne devrait pas arriver", a déclaré Niina, une habitante du quartier, en passant devant le stand d'information avec sa fille. Elle a été bouleversée d'apprendre comment le Parti communiste chinois (PCC) prélève, de leur vivant les organes des pratiquants du Falun Dafa, elle a signé la pétition pour mettre fin à la persécution.


Le 16 janvier 2021, par une température de -8 °c, les pratiquants de Falun Dafa de Finlande ont organisé des activités de sensibilisation dans le quartier commercial de Kamppi au centre d’Helsinki.


Le 16 janvier 2021, Les pratiquants font la démonstration des exercices du Falun Dafa à Kampii
Signer la pétition pour aider à mettre fin à la persécution du Falun Dafa.


" C’est un génocide! " a déclaré Renis. " Les pratiquants de Falun Dafa n’ont rien fait de mal. Le PCC a peur que les gens aient des idées différentes. " Il a expliqué en signant : " Le PCC est une organisation terrible. Je suis Letton, j’ai donc vécu sous un régime communiste. Je connais l’histoire du communisme. Ils ont fait beaucoup de choses horribles. "


Nhe, un architecte du Vietnam a exprimé sa condamnation : " J’ai vu des reportages sur Falun Dafa. Ce que le gouvernement chinois a fait dans le passé est mal et il en va de même s’agissant de la population à Hong Kong. Les gens ont le droit de choisir des partis politiques, de voter et de choisir qui dirige le gouvernement. Le gouvernement ne peut pas réprimer les gens d’une manière aussi brutale et les envoyer dans des camps de rééducation par le travail. Nous vivons au XXIe siècle. Nous sommes des êtres humains et avons le droit de choisir comment nous vivons nos vies."


Un avocat à la retraite : davantage de pays démocratiques occidentaux devraient agir
Andens, un avocat à la retraite, a dit qu’il pratiquait le Tai Chi depuis dix ans. Il ne comprend pas pourquoi le PCC considère les pratiquants de Falun Dafa comme une menace, "ce ne sont qu’un groupe de personnes qui veulent améliorer leur santé mentale et physique". Il a trouvé la persécution et le fait que " le PCC refuse de laisser les gens penser par eux-mêmes. " incroyable.

Andens espère que davantage de pays démocratiques occidentaux prendront des mesures.


Faisant référence au prélèvement d'organes vivants sur les pratiquants de Falun Dafa, Andens a dit : "C'est écœurant et terrible. J'ai vu des rapports à ce sujet en Finlande et en Suède". Il a poussé un profond soupir et a ajouté : "Nous n'avons pas assez d'informations. Les médias n'en parlent pas suffisamment !"


Andens espère que davantage de pays démocratiques occidentaux prendront des mesures. " S’opposer à la persécution et aux politiques du PCC est très important pour les démocraties occidentales. Le PCC réprime les droits de l’homme et la liberté, et prélève de force les organes des gens. C’est absolument inacceptable et absolument contraire à la loi."


"Les gens en Finlande et en Suède devraient prendre davantage d’initiatives. Toutefois, en raison des intérêts commerciaux et économiques qu’ils ont avec la Chine, ils ignorent les questions relatives aux droits de l’homme." Andens a dit avoir toujours soutenu les activités en faveur des droits humains et qu’il avait participé à Amnesty International.


Après avoir quitté le stand d’information, Andens est revenu et il a laissé son numéro de téléphone aux pratiquants ajoutant qu’il aimerait faire davantage pour Falun Dafa.


" Le gouvernement devrait faire plus au niveau national "

Eric a expliqué avoir été informé à propos du Falun Dafa en surfant sur Internet et avoir parfois vu l'information dans les actualités. " En Finlande, nous avons la liberté d’expression et le droit de choisir et de décider par nous-mêmes. Le PCC fait juste l'opposé. Même si le niveau de vie du peuple chinois s’est amélioré, le gouvernement reste mauvais. Le peuple chinois devrait bénéficier de plus de liberté."a-t-il dit.


Il était au courant des prélèvements d’organes à vif perpétrés par le PCC et a ajouté: " C’est un comportement très inquiétant. Cela ne devrait pas être permis " Quand il a appris que la persécution persistait depuis 21 ans, il a dit " C’est vraiment regrettable. De nombreux groupes minoritaires, parmi lesquels les pratiquants de Falun Dafa, sont toujours persécutés. C'est incroyable de voir comment les sociétés occidentales sont insensibles à tout. Le gouvernement devrait faire davantage au niveau national." Eric espère que les médias couvriront davantage la situation.


" Le prélèvement forcé d’organes est horrible "

Viviane a déclaré: " Chaque personne a des droits fondamentaux. Nous ne devrions pas vivre dans la peur et devrions avoir des droits égaux.


" Le prélèvement forcé d’organes à vif est horrible. Aucun pays ne devrait jamais faire une telle chose. Il s’agit d’une violation des droits de l’homme et la vie des gens est en danger. J’espère qu'un jour, le peuple chinois pourra jouir de la démocratie et vivre comme des gens normaux. Le PCC est terrible ! Ils ne laissent pas les gens exprimer leurs opinions."


Version anglaise disponible à:
“This Is Genocide!”—Finnish People Condemn CCP’s Persecution of Falun Gong | Falun Dafa - Minghui.org

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.