" Dans les temps les plus sombres, vous avez répandu la lumière "

Dans une récente interview avec Minghui.org, Ruan Jie, le propriétaire et rédacteur en chef du journal Tiananmen Times, basé à Melbourne, a expliqué pourquoi le Parti communiste chinois (PCC) persécute le Falun Gong et a fait part de son optimisme pour l'avenir du Falun Gong.


Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une pratique de méditation basée sur le principe de Vérité, Bonté et Patience (Zhen-Shan-Ren). En raison de son immense popularité, le PCC a lancé une campagne nationale contre la pratique en juillet 1999. Le chef du PCC d’alors, Jiang Zemin, a juré d'éradiquer le Falun Gong en trois mois. Quand cela ne s'est pas produit et que de nombreux Chinois soutenaient en fait le Falun Gong, Jiang et ses complices ont mis en scène l'incident d’auto-immolation pour incriminer le Falun Gong.


Le 23 janvier 2001, cinq personnes se sont immolées par le feu sur la place Tiananmen à Pékin. En quelques heures, les médias contrôlés par l'État ont été inondés de rapports selon lesquels les auto-immolateurs étaient des pratiquants de Falun Gong. Ces rapports comprenaient des séquences vidéo des victimes, dépeignant les enseignements du Falun Gong comme étant directement responsables de la tragédie. Mais un examen attentif des prises de vue et une enquête sur les participants à l'auto-immolation ont révélé de nombreux points suspects, y compris le fait qu'aucun des auto-immolateurs n'était un pratiquant de Falun Gong.


Cependant, la mise en scène de l'incident diffusée à plusieurs reprises à la télévision, a réussi à susciter le dégoût, la haine ou la peur envers le Falun Gong au sein du peuple chinois. L'hostilité envers le Falun Gong qui en a résulté en Chine a facilité l'escalade de la persécution du Falun Gong.


"Lorsque le canular de l'auto-immolation s'est produit sur la place Tiananmen en janvier 2001, nous ne savions pas grand-chose du Falun Gong en raison de la stricte censure du PCC. Nous ne l'avons pas pris aussi sérieusement que nous l'aurions dû", a rappelé M. Ruan en évoquant l'incident d'il y a 20 ans.


Ruan a ensuite appris la vérité sur la persécution auprès de pratiquants en Australie. "Ils ont continué à répandre la vérité et de nombreux Chinois ont commencé à apprendre ce qui s'était réellement passé. Nous savions que le PCC avait mis en scène l'incident pour diaboliser le Falun Gong et créé une excuse pour réprimer la pratique. Le PCC a forgé l'événement".


La compréhension de Ruan des actions du PCC s'est approfondie après qu'il ait lu les Neuf commentaires sur le Parti communiste. "J'ai eu une vision claire de la nature du PCC après avoir été témoin de la farce de l'auto-immolation qu'il a dirigée."

Ruan Jie lors d'un rassemblement du Falun Gong tenu à Melbourne le 20 juillet 2019

L'incident de l'auto-immolation a eu lieu la veille du Nouvel An chinois. Pendant les 20 années suivantes, de nombreux pratiquants de Falun Gong ont risqué leur vie en exposant les mensonges sur l'événement mis en scène, seulement pour être arrêtés, incarcérés ou torturés à mort.


Le PCC simule l'auto-immolation sur la place Tiananmen pour diffamer le Falun Gong
Ruan a en outre partagé son point de vue sur la nature frauduleuse du PCC et pourquoi il a mis en scène le canular de l'auto-immolation.


Le Falun Gong enseigne les principes de Vérité, Bonté et Patience. "L'un des principes du Falun Gong, Vérité, attaquait de front la nature frauduleuse du PCC. C'est pourquoi le PCC devait éliminer le Falun Gong ", a déclaré Ruan.


"Un outil que le PCC utilise pour survivre est de créer une illusion", a déclaré Ruan, "Le PCC savait qu'en tant que pouvoir illégitime, il serait injuste et injustifié de sévir contre le Falun Gong. Il a donc mis en scène le canular de l'auto-immolation pour faire passer le Falun Gong pour une secte maléfique. il s'est ensuite transformé en une force "juste" pour sévir contre le Falun Gong afin de rétablir la vérité et la justice. Le PCC a menti."


"Pour protéger le mensonge sur lequel le PCC a fondé sa survie, il a ensuite créé un million d'autres mensonges. Des mensonges construits sur des mensonges, voilà ce qu'est le PCC".


La réforme morale nécessite les enseignements du Falun Gong
"De nombreuses personnes n'ont pas vu la plus grande réalisation du Falun Gong en Chine: une force juste pour remodeler le critère moral de la société. Si les principes de Vérité, Bonté et Patience deviennent la croyance de tous, que l'on pratique le Falun Gong ou non, il n'y aura plus de place pour le PCC. La Chine se dirigera vers la civilisation et la prospérité. Le Falun Gong joue un rôle énorme dans le retour des valeurs traditionnelles".


Ruan a ensuite remercié le fondateur du Falun Gong. "Bien que je ne sois pas un pratiquant, je suis reconnaissant à M. Li Hongzhi, qui a fondé la pratique. Je pense que tout le monde devrait remercier M. Li, en particulier les Chinois." "Pendant de nombreuses années, les pratiquants se sont battus et ont défendu sans relâche l'édification de normes morales et de conscience plus élevées dans la société chinoise. La nation devrait les remercier".


Ruan était optimiste quant à la place du Falun Gong dans l'histoire. "L'histoire se souviendra des pratiquants de Falun Gong comme d’une force légère et juste dans les moments les plus sombres de la Chine communiste; ils ont ouvert la voie au retour des valeurs traditionnelles. "


Version anglaise :
“In the Darkest of Times, You Radiated Light”
Version chinoise :
“最黑暗的时候,你们发出了一个光亮”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.