Un prêtre catholique en Nouvelle-Zélande: "Le PCC est contre l'humanité et Dieu. Il court à sa perte "

Les Néo-Zélandais commémorent le jour de Waitangi en tant que fête nationale le 1er février de chaque année. Du samedi 30 janvier au lundi 1er février 2021, pour sensibiliser à la persécution continue en Chine, les pratiquants de Falun Gong ont organisé des activités dans deux grandes villes touristiques de l'île du Nord, Taupo et Rotorua; dans deux quartiers d'affaires d'Auckland; et sur un marché de la banlieue balnéaire d'Auckland, à Mission Bay. Ils ont également organisé des circuits en voiture avec des messages exposant les brutalités commises par le Parti communiste chinois (PCC).


"Le PCC est contre l'humanité et Dieu. Il court à sa perte "

Le prêtre catholique Antony Sumich pense que le PCC est mauvais


Antony Sumich, un ancien athlète professionnel devenu prêtre catholique, s'est arrêté pour discuter avec les pratiquants à leur stand d'information.


"Le monde occidental dort parce qu'il pense que le communisme n'est qu'un système économique différent", a-t-il déclaré. "Mais il est à 100 % maléfique, un produit de l'idéologie maléfique de Karl Marx qui a ensuite été promue par Staline, Lénine et Mao Zedong. Ces gens sont des meurtriers. Nous pensons qu'Hitler était déjà assez mauvais, mais le PCC est dix fois pire. C'est la chose la plus dangereuse sur la planète aujourd'hui.


"Les manuels scolaires nous apprennent que l'idéologie communiste est un système social acceptable, mais ce ne sont que des mensonges. Elle est extrêmement mauvaise. Je suis triste pour ceux qui recherchent la liberté religieuse en Chine, car le régime n'a jamais cessé de supprimer et de persécuter tous les adeptes religieux, y compris le Falun Gong. Les adeptes du Falun Gong ne font que pratiquer une forme de méditation assise et pourtant ils sont considérés comme un ennemi, une menace pour son pouvoir. À ma connaissance, le PCC a arrêté et tué de nombreux adeptes du Falun Gong. Ils sont enfermés dans des camps de concentration, leurs organes sont prélevés sans leur consentement, soumis à une rééducation et à d'autres formes de torture. J'ai suivi ces questions".


"Je suis très heureux de vous voir dans la rue aujourd'hui. Vous sortez pour vous opposer au PCC en tant que peuple chinois. Nous devons continuer à faire ce que nous devons faire. Le mal espère que nous resterons silencieux, il n'aime pas que nous protestions, il est donc très important que nous continuions à le faire. " a-t-il dit


"Je suis allé en Afrique. Je sais que le PCC a investi dans les infrastructures de base en Afrique et dans la région du Pacifique. Un jour, si ces petits pays sont incapables de rembourser leurs dettes, il est très probable que le régime prenne et contrôle leurs pays. Ce sera vraiment terrible."


"Quoi qu'il arrive, je crois que le PCC sera détruit à la fin parce que lorsqu'il se développera jusqu'à un certain point, ce sera le début de sa destruction. J'espère que tous les citoyens chinois se lèveront et s'opposeront au régime, car des dizaines de millions de personnes ont perdu la vie sous son règne. Le PCC a entamé une guerre contre l'humanité et Dieu. La vérité est qu'ils ont mené une guerre avec Dieu dès le début parce qu'il est athée et ils vont donc aller à leur perte"a-t-il dit avant de partir


Luttons ensemble contre le communisme

Habib Boroun et son épouse Khatereh conviennent sans hésiter que le but du communisme est de détruire l'humanité.

Habib Boroun possède une entreprise de peinture et sa femme Khatereh est coiffeuse. Ils passaient devant un de nos stands d'information à Papakura, Auckland, et se sont arrêtés pour signer la pétition après avoir vu une bannière avec le message: "Le but ultime du communisme est de détruire l'humanité."

Hubib a déclaré que le PCC s'était infiltré en Nouvelle-Zélande et dans tous les pays du monde. Le communisme est partout, donc ce n'est pas un problème «chinois». C'est quelque chose que le monde entier doit affronter.»


"Nous venons d'Iran, qui est également un gouvernement totalitaire", a déclaré Hubib. "Il a des liens étroits avec le PCC parce qu'ils ont des systèmes politiques similaires. Le communisme se manifeste sous diverses formes. En Iran, la politique et la religion ne font qu'un. C'est la même chose, le même objectif que le Parti communiste chinois et le nazisme hitlérien. Leur objectif ultime est de détruire l'humanité."


"Parce que le PCC soutient la dictature iranienne, tous les Iraniens détestent les Chinois. Ce n'est pas juste, parce que les mauvaises choses sont faites par le PCC et non par le peuple chinois. Aujourd'hui, j'ai appris de vous que le PCC procède à des prélèvements forcés d'organes. C'est pire. Nous devons participer et soutenir les mouvements comme le vôtre. Luttons ensemble contre le communisme ", a-t-il dit.


Richard Kennedy-Walker est directeur marketing pour une organisation à but non lucratif. Il a dit: "Je sais que vous avez fait un excellent travail. Je suis conscient des mauvaises choses faites par le PCC. Vous défendez les droits de l'homme. C'est merveilleux. Vous devez informer les gens de ce qui se passe en Chine. Vous devez exprimer vos opinions et points de vue et partager la vérité avec les gens dans des espaces publics comme ceux-ci."


"Le prélèvement d'organes par le PCC en Chine est horrible. J'espère que le gouvernement néo-zélandais pourra faire davantage pour vous aider et empêcher le régime de violer les droits de l'homme. J'espère que vous continuerez à organiser de telles activités à l'avenir afin que les gens puissent apprendre la vérité ", a-t-il déclaré.


Version anglaise :
Catholic Priest in New Zealand: “The CCP Is Against Humanity and God. It Will Meet Its Doom”

Version chinoise :
天主教神父-中共反人性、反神-必然走向灭亡

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.