Présenter la discipline corps/esprit du Falun Dafa à la Désirade, île française dépendant de la Guadeloupe

Cinq pratiquants de « Guadeloupe continentale » se sont rendus sur l'île de la Désirade, l’une des dépendances de la Guadeloupe, pour y présenter Falun Dafa.


Située à l'est de la Guadeloupe, longue de 11km et large de 2km, La Désirade est la plus ancienne île de l’Arc des Petites Antilles, présentée comme un mystère géologique par certains scientifiques qui déclarent que l’île serait originaire du Pacifique…


En 2020, La Désirade comptait 1396 habitants. Ce village pittoresque est cette année, en lice, participant au célèbre concours télévisé du « Village préféré des Français ».


En cette belle journée de dimanche 28 mars 2021, après une traversée relativement agitée, les pratiquants ont accosté au port de Beauséjour et ont pu ressentir et apprécier le calme et la sérénité ambiante, ainsi que la gentillesse des habitants.

Vue du port de Beauséjour depuis le bateau


Dès leur descente sur le quai, ils ont rencontré un pompier, deux chauffeurs de bus, des touristes et quelques résidents auxquels il ont présenté la pratique corps/esprit et ses principes d’Authenticité-Bonté-Tolérance et leur ont appris comment le Parti communiste chinois la persécute depuis plus de vingt ans. Plusieurs ont montré de la surprise et ont été touchés en comprenant qu’ils étaient venus sur l’île spécialement pour leur présenter le Falun Dafa et les informer de la persécution.


La plupart des commerces étant ouverts pour l’accueil des touristes, peu nombreux en cette période de crise sanitaire, les pratiquants ont pu leur parler de la méthode et de la persécution des pratiquants en Chine, ils ont été très bien reçus.


Ils ont croisé dans la rue plusieurs personnes revenant de l’église en ce dimanche des Rameaux, qui ont été eux aussi informés sur les principes de la pratique et sur les crimes commis par le Parti communiste chinois.

Une dame rencontrée sur le pas de sa porte a déclaré faire partie d’une association culturelle de l’île et qu’elle allait informer ses membres de ce qu’elle venait d’apprendre.


Le prêtre n’a pas été oublié, les pratiquants passant sur la place de l’église étant allés au presbytère lui remettre un dépliant d’information.


Souhaitant remettre un dossier à propos du Falun Dafa et de la persécution du Falun Gong au Maire, ils ont découvert que la mairie était en réfection, ils ont toutefois pu remettre le dossier dans un petit commerce où quelqu’un proche du Maire s’est proposé pour le lui remettre en mains propres.


La plupart des pratiquants ne connaissant pas l’île, ils ont pu effectuer une courte visite en voiture. S’étant arrêtés à l'ancienne station météo située à l’extrême est de l’île, de jeunes adolescents en scooter ont écouté avec attention une pratiquante leur expliquer la raison de leur venue dans l’ile.

De jeunes adolescents en scooter ont écouté avec attention


Vers 11H30, les pratiquants ont pratiqué le premier exercice sur la plage à Fifi, proche de l’embarcadère et du restaurant où ils devaient déjeuner.


Les pratiquants ont pratiqué le premier exercice sur la plage à Fifi.

Là, un jeune homme parmi un petit groupe de clients s'est dit très impressionné par « la forte énergie ressentie ». Il a été ému aux larmes en recevant une petite fleur de lotus accompagnée d’un signet rappelant les trois principes de Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bonté-Tolérance) en guise de porte-bonheur et a abondamment remercié.


La journée étant trop vite passée, les pratiquants se sont promis de revenir à la Désirade afin de toucher davantage de gens.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.